Ressources en ligne

I. Ressources sur les Hégéliens français les plus originaux

Alexandre Kojève
http://www.isfp.co.uk/russian_thinkers/alexandre_kojeve.html

Eric Weil    
http://eric-weil.recherche.univ-lille3.fr/cew.html

Notons également, les travaux originaux de Bernard Mabille, un hégélien trop tôt disparu
qui inscrivait sa lecture de Hegel dans une recherche de philosophie première faisant place à la
contingence et essayant de penser une science de la liberté (éleuthériologie).
Voici ce qu'a écrit Gilles Marmasse à son propos sur le site de l'Université de Poitiers:




A LA MÉMOIRE DE BERNARD MABILLE

Bernard Mabille nous a quittés le 1er septembre 2014. Cet homme brillant et discret à la fois, au corps
d’athlète mais affaibli depuis plusieurs années par la maladie, animé d’une passion conceptuelle qui a
fasciné des générations d’étudiants, laisse un grand vide au département de philosophie.
Né en 1959, Bernard Mabille a été reçu à l’agrégation de philosophie en 1983. D’abord professeur dans
 le secondaire, puis professeur de khâgne à Bordeaux, il a été maître de conférences à l’université
Paris-Sorbonne de 1993 à 2003. Il    a ensuite été professeur à l’université de Rouen, et enfin à 
l’université de Poitiers à partir de 2005.
Ses lecteurs ont été marqués en premier lieu par son Hegel, l’épreuve de la contingence (Aubier, 1999),
qui rénovait la lecture de Hegel. Il la renouvelait tout d’abord par sa méthode : repérer les problèmes
internes de l’œuvre et les stratégies de l’auteur pour les résoudre. Mais il la bouleversait surtout en
mettant en avant un thème que personne n’avait pris au sérieux jusqu’alors, et qui pourtant est au
centre de l’ontologie hégélienne, celui de la contingence. Bernard Mabille, prenant le contre-pied du
lieu commun d’un Hegel chantre d’une nécessité sans faille, a en effet montré que, chez Hegel, la
contingence n’est pas surmontée par les figures classiques du fondement, et que l’absolu ne s’accomplit
qu’au risque de la scission et la perte de soi.
Dans un deuxième ouvrage majeur, Hegel, Heidegger et la métaphysique (Vrin, 2004), Bernard Mabille
examinait la question de la métaphysique à partir du débat mené par Heidegger avec Hegel dans
 l’exposé de 1957 sur La constitution onto-théologique de la métaphysique. Au-delà du repérage des
enjeux de cette discussion précise (« du côté hégélien, libérer le logos par la logique ; du côté
heideggérien, libérer le logos du logique »), il proposait une vision originale de la métaphysique.
Pour lui, celle-ci n’est ni « onto-théo-logie » ni « onto-théo-logie », mais « katholou-proto-logie »,
c’est-à-dire réduction de la totalité de l’étant à un principe premier. Nous avons dès lors, explique-t-il,
deux grandes figures du principe : soit un principe-étant, soit un principe-néant, ce qui donne
naissance à la métaphysique « ontologique » et à la métaphysique « mé-ontologique ».
Cette inspiration se retrouve dans un ouvrage à paraître chez Peeters en 2017, sous le titre
Rencontres, Hegel à l’épreuve du dialogue philosophique, et qui tend à mettre en évidence les
conditions d’énonciation de la « principialité » du principe et de sa relation à l’étant. À l’analyse des
écrits de Hegel et de Heidegger s’ajoute désormais, entre autres, une lecture de Plotin. La thèse
fondamentale est alors que le principe se laisse penser non plus comme un point fixe mais comme
un processus – un processus dont le rythme intègre l’indétermination impliquée par l’écart entre
le principe et le principié et la détermination exigée par la relation entre les deux termes.
Bernard Mabille avait su montrer que la question de l’imprévisible et de l’immaîtrisable joue un rôle
de premier plan dans la pensée philosophique de Hegel. Au-delà de Hegel, il avait intensément
médité sur les limites de la rationalité. La contingence a voulu qu’une tumeur du cerveau ronge ce
grand esprit. Saurons-nous être à la hauteur de sa mémoire ?


II. Ressources sur Hegel


1. Dossier "Hegel et la politique" (Coord. L. Carré et G. Lejeune), actes d'une journée d'études organisée le 6 mai 2011 à l'ULB: (http://revuemosaique.net en cours de réparation)
URL : http://revuemosaique.wordpress.com/2011/12/01/numero-7-actes-hegel-et-la-politique-varia/

Hegel et la politique
Journée d’étude organisée à l’Université libre de Bruxelles le 6 mai 2011

Dossier coordonné par Guillaume LEJEUNE (ULB) et Louis CARRE (ULB)

Introduction – p. 1-12

1. Quentin PERSON (FRS-FNRS, FUSL) – p. 13-35
Reconnaissance et dessaisissement de soi dans la Première Philosophie de l’Esprit de Hegel
2. John VAN HOUDT (University of Tilburg) – p. 36-53
The Paralogism of the Proper Self : Hegel’s Critique of Kantian Morality
3. Andy WONG TAI TAK (ULg) – p. 54-67
Hegel et Engels sur la famille et le politique
4. Louis CARRE (FRS-FNRS, ULB) – p. 68-92
Qu’est-ce que la constitution de l’État ? Une lecture non-métaphysique de Hegel
5. Guillaume LEJEUNE (FRS-FNRS, ULB) – p. 93-115
Langage, langues et politique chez Hegel

2. Dossier « Actualités de Hegel » (2011) (coord. E. Djordjevic), en ligne sur http://www.implications-philosophiques.org/actualite/%E2%80%9Cactualite%E2%80%9D-de-hegel/ 

(articles de Kervégan, Pouzin, Djordjevic, Marmasse et Lejeune) 

- Lundi 28 février : Introduction et présentation du dossier (E. Djordjevic)
- Mercredi 02 mars : Jean-François KERVÉGAN (Université Paris I – Panthéon-Sorbonne) : « Sortir du donné ? Quelques remarques autour d’une observation de Sellars »
- Mercredi 9 mars : Élodie DJORDJEVIC (Université Paris I – Panthéon-Sorbonne) : « Ce qu’est le sujet, c’est la série de ses actions »
- Vendredi 11 mars : Gilles MARMASSE (Université Paris IV-Sorbonne) : « Le grand homme et ses passions »

3. Dossier "Nochmals Hegel!", Revue Klesis, 2007
 
1. Editorial et notice sur les auteurs

2. Wilhelm Windelband : « Le renouveau de l’hégélianisme. Discours de 1910 »

3. Tom Rockmore : « Force, entendement et monde inversé chez Hegel »

4. Olivier Tinland : « Portrait de Nietzsche en anti-hégélien. Retour sur le Nietzsche et la philosophie de Gilles Deleuze»

5. Gary D. Badcock : « Hegel, le luthéranisme et la théologie contemporaine ».

6. Marie-France Badie : « La notion de "phénoménalité infinie" dans les Leçons sur la philosophie de la religion »

7. Fabrice Garcia : « Rencontres, aventures et malentendus : les oublis de la pensée hégélienne »

 
4. Dossier sur le langage chez Hegel

Guillaume Lejeune. "L'obscurité philosophique. Étude du cas Hegel", Baobab, 2010, pp. 1-14.

Guillaume Lejeune. Système et langage chez Hegel à la lumière du concept logique de « paraconsistance », Revue Mosaïque, 2010, p. 67-85

Guillaume Lejeune, Le problème de la pluralité des langues est-il fondamental ? Réflexions à partir de Hegel Revue Klesis, 2013, 26, pp. 117-130

Guillaume Lejeune. "The Thinking of Abstraction". Revista Eletrônica Estudos Hegelianos ano. 9, n. 16, v.1., pp. 61-68.www.hegelbrasil.org/Reh_17_05.pdf‎


Guillaume Lejeune. Les dialectes de la dialectique. Sens et usage du langage chez Hegel. Thèse défendue à l'ULB.http://theses.ulb.ac.be/ETD-db/collection/available/ULBetd-02132012-111557/

Marc Richir – « Langage et langue philosophique dans le devenir chez Hegel (Science de la
logique) », Le transcendantal et la spéculatif dans l'idéalisme allemand - J. Ch. Goddard - J. Vrin -
Coll. Problèmes et Controverses - Paris - avril 1999 - pp. 173-189
http://www.laphenomenologierichirienne.org/Marc_Richir/Articles_de_MC_files/99%3A142%20Langage%20et%20langue%20philosophique%20dans%20le%20devenir%20chez%20Hegel.pdf

Mathieu Robitaille. "Esprit et langage chez Hegel", Laval théologique et philosophique, 2003.

Robert Stern. "An Hegelian in Strange Costume? On Peirce's Relation to Hegel". 2013
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1747-9991.2012.00531.x/full

Recensions

Au niveau des recensions en langue française, il nous faut recommander le Bulletin de littérature hégélienne qui paraît tout les ans dans le numéro d'hiver des Archives de Philosophie.

http://www.archivesdephilo.com/bull.php

On notera que de nombreux articles sont disponibles gratuitement sur les sites suivants:
 


Sont disponibles en ligne de nombreux articles de Jacques D'Hondt:

http://www.philosophie-chauvigny.org/spip.php?rubrique28