jeudi 29 octobre 2015

Leçons sur la logique et la métaphysique
Heidelberg, 1817
G.W.F. Hegel
EUR 24,00
Disponible Ajouter au panier

Au moment même où paraît la première édition de l’Encyclopédie des sciences philosophiques, Hegel, tout nouveau titulaire d’une chaire universitaire à Heidelberg, y tient ces leçons sur la logique au semestre d’été 1817. Elles se réfèrent donc aux paragraphes de cette édition, dont elles constituent le meilleur commentaire concernant la logique. Le texte des leçons, souvent considérablement développé par rapport aux paragraphes auxquels il renvoie, présente en outre une indéniable originalité. On y trouve en ef fet des dif férences significatives dans l’ordre de présentation des thèmes et plusieurs passages évoquent des notions absentes dans l’ouvrage de 1817, mais développées dans les éditions ultérieures de l’Encyclopédie. Ce texte projette ainsi une vive lumière sur le moment logique, « âme » de tout le système, et sur les clarifications que Hegel ne cessera de lui apporter jusqu’à la fin de ses jours.

Traduction de Alain-Patrick Olivier,Jean-Marie Lardic,Tatjana Barazon et Henri Simhon

Vrin - Bibliothèque des Textes Philosophiques
200 pages - 13,5 × 21,5 cm
ISBN 978-2-7116-2799-8 - décembre 2017



Du principe à la liberté
Gilles Marmasse et Alexandra Roux (dir.) 
2017

Presses universitaires de Rennes 

www.pur-editions.fr


BERNARD Mabille (1959-2014) a été pour beaucoup de philosophes français un modèle et un ami. Plusieurs de ses collègues et disciples ont souhaité lui rendre hommage en éclairant certains aspects de son œuvre ou en prolongeant les recherches qu’il menait.
L’ouvrage propose d’abord une étude inédite de Bernard Mabille lui-même, puis deux grandes séries d’analyses. L’inédit est consacré à la question de la subjectivité : on y perçoit la capacité qu’avait Bernard Mabille de réinventer certains aspects de la pensée hégélienne tout en se maintenant au même niveau d’exigence conceptuelle. Le premier ensemble d’études porte sur la philosophie ancienne et la philosophie première ; il rend hommage au fait que Bernard Mabille était soucieux de la paradoxale actualité de la métaphysique à travers un réinvestissement des sources grecques. Le second ensemble rend hommage à son rapport à la philosophie allemande, et notamment à l’idéalisme allemand. Les études tentent d’être à la hauteur de la pensée de Bernard Mabille, qui se révèle d’autant plus directe, agissante et surprenante qu’elle refuse toute facilité intellectuelle. 



Hegels enzyklopädisches System und sein Erbe


32er Internationaler Hegel-Kongress der Internationalen Hegel-Gesellschaft an der Universität Tampere
5-8. Juni 2018, Tampere, Finnland

Im Jahr 2017 wird es 200 Jahre seit der Erstausgabe von Hegels Enzyklopädie vergangen sein; in ihr hat Hegels System seine Gestalt in Grundrissen gewonnen, obwohl es in späteren Ausgaben noch mehrmals revidiert und weiterentwickelt werden sollte. In diesem Kongress werden die Natur des Hegelschen Systems (das Verhältnis zwischen Geist, Natur und logischen Kategorien mitbegriffen), die Differenz zwischen der ersten und den späteren Ausgaben der Enzyklopädie sowie das Erbe von Hegels spekulativem Denken, in dem die Wahrheit als das Ganze und die Negativität als produktiv aufgefasst werden, diskutiert. Es wird auch diskutiert, inwiefern der Wert von Hegels
Sozialphilosophie eine Inkaufnahme des gesamten Systems voraussetzt.
Der Kongress beinhaltet auch Sondersitzungen zur finnischen, skandinavischen und russischen Hegel- Rezeption wie auch zum Verhältnis von Hegel und Marx anlässlich des 200. Geburtstages von Marx.
Die offiziellen Sprachen des Kongresses sind Englisch, Deutsch und Französisch. Weitere Informationen unter http://www.uta.fi/hegelcongress2018

Eingeladene Vortragende:

Prof. Andreas Arndt (Humboldt-Universität zu Berlin) Dr. Katerina Deligiorgi (Sussex)
Prof. Franck Fischbach (Strasbourg)
Prof. Carl-Göran Heidegren (Lund)


Dr. Antonios Kalatzis (Hebrew University, Jerusalem) Dr. Hab. Jakub Kloc-Konkołowicz (Warschau)
Prof. James Kreines (Claremont McKenna)
Prof. Andrey Maidansky (Belgorod)


Prof. Angelica Nuzzo (CUNY)
Prof. Michael Quante (Münster)
Prof. Paul Redding (Sydney)
Prof. Emmanuel Renault (Nanterre)
Prof. Pirmin Stekeler-Weithofer (Leipzig)


page2image14688
Call for Papers:

Wenn Sie zu einem der parallelen Sitzungen mit einem Vortrag beitragen möchten, reichen Sie bitte ein Abstract ihres Papiers (via EasyChair) bis spätestens dem 31. Oktober 2017 ein: https://easychair.org/cfp/hegelcongress2018
Kontaktinformation:

Wissenschaftliche Leitung: Professor Arto Laitinen (Universität Tampere) Büro: PINNI B4135
Telefon: +358 50 318 7018
E-mail: Arto.Laitinen@uta.fi

Kongressorganisation: Mag. Lauri Kallio (Universität Helsinki) E-mail: lauri.kallio@alumni.helsinki.fi
Für Fragen bezüglich Hotelbuchung und Reisevorbereitung, bitte kontaktieren Sie Mag. Lauri Kallio oder UTAConferences@uta.fi (auf Englisch).






Discipline : Philosophie Publication date : 12/05/2016 Auteurs : Guillaume LEJEUNE ISBN : 978-2-271-08650-1 Format : 15.0 x 23.0 cm Reliure : Broché
Pagination : 208
24,00

Contrairement à une idée reçue, Hegel n’est pas un penseur perdu dans des abstractions logiques. La folie, la mort et l’éducation sont au centre de la pensée du philosophe allemand et forment un ensemble cohérent, concourant à caractériser l’homme comme une nature en conflit entre une particularité figée et un universel auquel il lui faudrait s’élever.
Les réflexions anthropologiques essaiment dans l’ensemble de sa pensée et contribuent à forger une réflexion stimulante qui, partant de l’homme comme être du possible, s’attache à dégager les modalités de sa réalisation grâce à la technique et à la formation.
En adoptant une perspective dynamique, la pensée de Hegel rencontre certains enjeux contemporains touchant à ce que l’homme pourrait être, en particulier les thèses du transhumanisme. Loin de trancher dogmatiquement en faveur ou en défaveur d’une anthropotechnique, elle nous offre certains réquisits normatifs et nous donne les éléments d’une éducation au possible reposant sur une culture de la décision.
L‘auteur dessine ainsi une voie hégélienne de réponse au posthumanisme.
Guillaume LEJEUNE
Guillaume Lejeune est chargé de recherches (FNRS) à l’Université de Liège. Ses travaux portent principalement sur l’idéalisme allemand, l’idéalisme anglais et sur l’histoire de la philosophie moderne. Il a notamment publié La question de la logique dans l’idéalisme allemand (2013) et Sens et Usage du langage chez Hegel (2014). 






klesis
Klēsis |33, 2016

G. Lejeune (dir.)

Le concept de relation chez Hegel et en regard de sa postérité

  
***
*
*
*
*
*
*
*
*





« Hegel, une pensée de l’objectivité » (12-14 novembre 2015)

Université de Liège,  7, Place du 20 août, Salle des professeurs.



Comité organisateur :

Louis Carré (ULB/USL Bruxelles)
Olivier Depré (UCL)
Gilbert Gérard (UCL)
Guillaume Lejeune (ULg)
Jean-Renaud Seba (ULB)

Comité scientifique :

Louis Carré (ULB/USL Bruxelles)
Gilbert Gérard (UCL)
Jean-François Kervégan (Paris I)
Guillaume Lejeune (ULg)
Gilles Marmasse (Poitiers)
Jean-Renaud Seba (ULg)



Jeudi 12 novembre 2015

13h30: Ouverture
14h00: E. Renault (Paris-Ouest): Objet et Théorie
15h00 : J-R. Seba (Liège): La constitution phénoménologique de l’objet
16h00 : pause café.
16h30 : S. Stein (Heidelberg) : Subjektiver und absoluter Geist: Die Einheit der Objekte der  empirischen und der philosophischen Erkenntnis

Vendredi 13 novembre

09:30: J. Schülein (Bochum) : Was heißt, der Begriff habe sich realisiert? Zum Übergang der Subjektivität in die Objektivität
10h30 : pause café
10:45: R. Pippin (Chicago): The Status of Objektivität in Hegel's Begriffslogik
11:45 : B. Haas (Dresden): Modelltheorie

13h00 : diner.

14h30: A. Sell (Bochum). Die objektive Welt. Zu einem Begriff im Teleologiekapitel von Hegels Logik.
15h30:  G. Marmasse (Poitiers): Objectivité et subjectivité dans la nature hégélienne
16h30 : pause café
17h00 : G. Lejeune (FNRS, Liège): L’homme comme objet d’une philosophie du vivant. Formes du principe anthropique chez Kant et Hegel

Samedi 14 novembre

9h30: R. Legros (Bruxelles) : Hegel et l’esprit objectif
10h30 : pause café
10h 45 : E. Djordjevic (Tours / Paris II) : Les modalités sociale et politique du pratique : objectivité du monde et constitution de la subjectivité individuelle
11h: 45: L. Carré (Bruxelles): En quoi l'esprit est-il objectif?


Avec le soutien de l’Ulg, du FNRS, du Groupe de contact FNRS « Recherches sur la philosophie de Hegel » et  de la Fédération Wallonie-Bruxelles